Accueil > Musique > B.O / Sugar Man : Searching for...

B.O / Sugar Man : Searching for...

Auteur de l'articleEmmanuelle

Publié le mardi 3 avril 2018


(Sussex 2012)

Votre avis sur ce document

Voici la bande originale du film documentaire Searching for Sugar Man réalisé par Malik Bendjelloul. Sorti en 2012, ce film retrace l’histoire étonnante du musicien américain Sixto Diaz Rodriguez, auteur-compositeur-interprète de la fin des années 1960 et 1970. Cette musique de film est une sorte de compilation de ses deux seuls albums studio Cold fact et Coming from reality.

Les titres de cette B.O. sont aussi fascinants que le film et l’angle par lequel le réalisateur suédois aborde son sujet. Mené comme une enquête policière, nous sommes embarqués à la recherche de ce mystérieux Sugar man, nom éponyme d’une chanson du songwriter Rodriguez.

Des États-Unis à l’Afrique du Sud, les pièces du puzzle s’emboîtent peu à peu. On découvre la personnalité attachante d’un auteur-compositeur-interprète d’une très grande qualité, demeuré étonnamment dans l’ombre. « Nul n’est prophète en son pays » dit le vieil adage et c’est en effet le cas de Sixto Rodriguez. C’est en Afrique du Sud que le cinéaste retrouve la trace du chanteur avec la complicité de quelques fans qui s’étaient procurés ses albums. Dans ce pays, le chanteur rencontre un succès considérable mais totalement à son insu. Beaucoup de ses fans le croyaient même mort. C’est également en Afrique du Sud qu’il a vendu le plus grand nombre de disques. Or, durant toutes ces années, Rodriguez après quelques brèves tournées, avait de nouveau repris sa vie d’ouvrier maçon, enchaînant les petits contrats pour faire vivre sa famille.

Entre imbroglios de maison de production et insuccès commercial, Malik Bendjelloul sait maintenir le suspens jusqu’au bout de son documentaire pour finir sur d’émouvantes retrouvailles.

Les textes, tour à tour engagés, poétiques, sont comme les photographies du climat social nord-américain des années 70, à l’instar d’un Bob Dylan, auquel on l’a souvent comparé. Son écriture est superbement bien desservie par la musique folk rock des compositions.

Depuis ce film qu a reçu l’oscar du meilleur film documentaire en 2013, Rodriguez a connu un juste regain de popularité aux États-Unis comme en Europe.

Outre cette très belle bande originale, vous pouvez emprunter également le DVD dont elle est issue, disponible dans le fonds documentaire de la médiathèque.

Rodriguez
Sugar man


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS