Accueil > Lire > Albums et contes > Où es-tu maman lapin ?

Où es-tu maman lapin ?

Genre :  album à toucher à partir de 6 mois

Auteur : Xavier Deneux

Auteur de l'articleMélanie L

Publié le mercredi 10 juin 2015


à lire sur les genoux d’un grand

Votre avis sur ce document

Un petit lapin blanc cherche sa maman. Il va demander à la vache, à la truie, à la brebis, à l’anesse (ou bien est-ce un âne, de là on ne voit pas bien), et enfin il la retrouve qui cueillait des champignons. Du coup, il est tout content.

J’aurais dû vous prévenir, ceci est un spoiler, car je vous ai non seulement dévoilé la fin, mais également raconté TOUTE l’histoire. Ce n’est pas bien grave, car ce qui compte pour le tout petit bout de chou qui sera sur vos genoux, c’est de manipuler avec vous ce grand livre à toucher, et de pouvoir tirer (mais pas fort, hein) les oreilles en feutrine de petit lapin, mais aussi caresser le doux pelage de la vache, ressentir l’aspect luisant de la truie, se frotter à la laine de la brebis, et enfin caresser, tirer ou replier les oreilles de maman lapin.

Les illustrations de Xavier Deneux sont adorables, les coins du livre sont on ne peut plus arrondis pour éviter tout risque de coupure, ce qui fait de cet album un super premier album pour les bébés.

Sur la quatrième de couverture, le "petit mot de Catherine Jousselme, pédopsychiatre" explique tous les bienfaits d’une telle lecture : ce livre aidera bébé à comprendre les différences et les ressemblances, à repérer les contrastes et savoir où sont les matières à toucher, contribuera donc à éveiller le sens du toucher et à stimuler le langage. En effet, vous pourrez nommer ces mamans animaux qui ne le sont pas et enrichir le vocabulaire de votre tout petit. Même s’il ne cause pas encore, cela va de soi. Évidemment, comme tout livre, il favorisera les échanges avec bébé.

Permettez-moi juste de rappeler que "maman lapin" est impropre, car si elle est la femelle du lapin domestique on l’appellera lapine, si elle est celle du lapin de garenne ou du lièvre, ce sera la hase. Ce qui est d’ailleurs plus probable vu qu’elle s’adonne à la cueillette des champignons en forêt. Oui, la hase c’est moche, mais ce n’est pas une raison pour discriminer les noms nuls d’animaux. Bref, le lapereau de l’histoire vous remercie bien de ne pas confondre sa mère avec son père.

De toute façon, lui il confond bien sa mère avec une vache...

Tenez, ça me rappelle une blague...
Un charmant petit garçon voyant une jolie dame allaiter son enfant dit : "c’est du lait de vache ?". Et la jolie dame de répliquer : "bah non, c’est du lait de maman. Bah, enfin... Je ne suis pas une vache !"

Comme quoi, bébé lapin n’est pas le seul à avoir besoin de lunettes !
_

Répondre à cet article


Vous avez ceci, vous aimerez cela.
Le Rendez-Vous des Histoires - « Les Ogres »

De

Décès de Jean Vautrin

De Claire

La bibliothèque rouge

De Arnaud


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS