Accueil > Lire > Albums et contes > 365 pingouins

365 pingouins

Genre :  conte mathématico-écologique

Auteur : Jean-Luc Fromental, illustrations de Jo ëlle Jolivet

Auteur de l'articleMélanie L

Publié le vendredi 12 février 2010


Problème : Vous recevez tous les jours chez vous un colis contenant un pingouin. Comment les caser ?

Votre avis sur ce document

Recevoir un pingouin par jour, au début c’est franchement sympa. On peut même leur donner des noms : Alfred, Simplet, Averell... Mais au fil du temps, un problème se pose : le rangement. Parce que mine de rien, des pingouins, c’est encombrant ! Il y a des jours où c’est fastoche ! Le soixantième jour, par exemple, vous vous retrouvez avec soixante pingouins ; Il vous suffit de faire quatre pyramides de quinze pingouins chacune, car 4 x 15 = 60. Oui mais le 61e jour ? hein ? Qu’est-ce qu’on fait le 61e jour ? Le 61e jour, tout s’écroule.

Et avec le temps, des problèmes bien plus difficiles se posent : comment les nourrir ?

Problème : "Pour que vos pingouins mangent à leur faim, compter 2,5 kg de poisson par bête et par jour".

a). Combien faudra-t-il de kg de poisson par jour pour nourrir 100 pingouins ?

b). A trois euros le kg de poisson, quelle somme devrez-vous alors dépenser par jour pour nourrir vos pingouins ?

La solution n’est pas bien difficile à trouver, sauf que le lendemain, on vous en rajoute un !

Un album pour tous les âges, même pour vous, adultes. Le ton est drôle, le propos intéressant et original, et permet tout en s’amusant de faire des mathématiques en famille. Les tables d’addition et de multiplication n’auront plus de secret pour vous ! Idéal pour apprendre les mois et le nombre de jours dans les mois. L’histoire commençant un premier janvier, à l’issue des deux premiers mois, la famille reçoit 59 pingouins. Pas étonnant, puisque le mois de janvier compte 31 jours, alors que le mois de février n’en compte que 28 !
31 + 28, ça fait bien 59 !

Bien sûr, la vraie question que tout le monde se pose au cours de la lecture, c’est : Mais d’où viennent ces pingouins ?

La réponse est dans le livre. Un grand livre aux belles couleurs : noir, blanc, orange et.... bleu. Pourquoi bleu ?

A l’histoire s’ajoute un petit jeu : retrouver dans les pages l’unique pingouin qui a les pattes bleues.

La chute de l’histoire est tordante, le propos final est écologique et drôle en même temps. Un savoureux mélange...

_


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS