Accueil > Lire > Bandes dessinées > A silent voice

A silent voice

Genre :  Manga utile

Auteur : Yoshitoki Oima

Auteur de l'articleArnaud

Publié le samedi 1er août 2015


à l’écoute d’un silence

Votre avis sur ce document

La montée de la violence s’opère par petites touches. D’une remarque, on passe à une moquerie. D’une moquerie à une brimade. D’une brimade à un harcèlement en bonne et due forme. Seul ou accompagné, celui qui se moque entraîne les mauvais rieurs à sa suite. Seule, terriblement seule, la victime n’attend qu’une chose : que le vent tourne.

Ce manga est unanimement salué. Saluons-le à notre tour pour ses qualités esthétiques et scénaristiques et son illustration criante de vérité du harcèlement scolaire. Tout commence par l’arrivée d’une jeune fille handicapée, Shoko. Sa surdité est une curiosité. Ses difficultés, un frein pour la classe. La jeune fille attire progressivement l’ire d’une grande partie de ses camarades, bête et méchante. Ce traitement que lui réserve cette meute ne semble pas l’affecter. Elle n’entend pas leurs aboiements ou feint de ne pas les comprendre... Le professeur, me direz-vous ? Il se cantonne à un rôle d’arbitre, "houspillant" de temps à autre le meneur un peu benêt, Shoya.

Un jour, le vent tourne : la meute se retourne sur Shoya. La faute à la faute de trop ; une qui coûte de l’argent. Le harceleur devient harcelé. La culpabilité doit être assumée par un seul...

Des années plus tard, Shoya veut revoir Shoko. La reconquête de son amour propre est au bout du chemin. Il faut demander pardon et se racheter. La quête est longue et passionnante.

Le lecteur de ce manga rythmé, juste et sensible découvrira ce qui fonde le harcèlement : le suivisme, cet effet de troupeau qui nous ramène à nos pires instincts et le silence des adultes, semblant arbitrer et sous-estimer les actes des harceleurs.

"A silent voice" est aussi fort dans ces formes, dans son dessin précis qui sert particulièrement bien une intrigue à thèse.

A lire donc pour s’armer contre les injustices et les actes cruels. A faire lire aussi pour que la différence soit enfin comprise et admise et que les conditions d’accessibilité soient enfin optimales dans les rues, les bibliothèques et ... le cœur des autres...


P.-S.

Nous avons les trois premiers tomes... Rassurez vous cette série ne comporte que 7 volumes.


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS