Djamilia

Genre :  Tchinghiz Aïtmatov

Auteur de l'articleSirine

Publié le vendredi 19 juin 2020


Danïiar et Djamilia dans la steppe automnale...

Votre avis sur ce document

" Il se cachait quelque chose d’inaccessible dans sa rêverie silencieuse et morose, et cela nous retenait, nous qui étions prêts à nous moquer de n’importe qui " Tchinghiz Aïtmatov

Kirghizstan (Asie centrale), aïl de Kourkouréou . En 1943, les habitants d’un village du nord-ouest travaillent d’arrache-pied pour approvisionner l’Armée soviétique. Le nomadisme d’antan est encore tout près. Seït, qui rêve de devenir artiste, veille de loin sur sa belle-soeur, Djamilia. Chaque jour, la jeune femme dont le mari est parti à la guerre assure le transfert de sacs de blé sur une britchka (charrette) jusqu’à la gare ; son entrain atténue les conditions de vie rudes de ses semblables.
Un jour, Danïiar, un soldat estropié, vient en renfort pour soulager sa charge de travail. Il possède un caractère taciturne suscitant les moqueries. Son arrivée permettra toutefois à Seït d’ébaucher son premier tableau...

L’auteur dépeint avec justesse l’environnement et les coutumes kirghizes. Son écriture rend hommage à la nature ; les sentiments des personnages sont d’ailleurs indissociables de la terre, changeante et impalpable.
Dans cette paisible campagne, le passage de Djamilia fait l’effet d’un souffle d’air chaud qui se fond dans cet univers champêtre ; elle est la lumière des pâturages, les couleurs de peinture du narrateur, et la consolation des tristes âmes. Le village entier gravite autour de son personnage qui ne " rechigne pas à la besogne ". Tour à tour muse, femme d’autorité, et objet d’un amour secret, elle donne vie au roman.
Danïiar, quant à lui, est son opposé : une ombre volatile. Secret comme les steppes, immobile comme les montagnes, et lointain comme les étoiles, il est incompris par les autres. Son chant révélera toutefois les sentiments qu’il ne peut livrer par la parole. Le tableau de Seït immortalisera à merveille l’amour naissant entre Djamilia et Danïiar.


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS