Accueil > forum > "Eté" vs "Hiver" : Existe-t-il des lectures de saison ?

"Eté" vs "Hiver" : Existe-t-il des lectures de saison ?

Auteur de l'articleArnaud

Publié le samedi 12 juillet 2008


Il paraît qu’on ne lit pas la même chose en été qu’en hiver... Les livres et magazines plus relaxants sont préférés à des romans que l’on réserverait pour la Rentrée !
Est-ce la réalité pour vous ? Quel type de roman et de magazines ont le privilège de partir en vacances avec vous ?

Votre avis sur ce document

A vous de nous laisser votre avis sur cette question !
Bonnes vacances à tous !

5 Messages

  • "Eté" vs "Hiver" : Existe-t-il des lectures de saison ? 15 juillet 2008 20:45, par le voisin d’à côté

    mais mon p’tit monsieur, c’est qu’il n’y a plus de saison ! Mais bon, faut bien avouer que cet été un peu de légèreté feront du bien, je vous suggère alors un très bon auteur, méconnu des bibliothécaires, J.M. Erre dont le "prenez bien soin du chien" est un régal d’humour et un superbe contre-pied au trop célèbre et pas très élégant herisson de la barbante barbery.

    bonnes lectures légères, légères

    • en ce qui me concerne, les livres que j’emporte dans mon sac à dos sont tout à fait différents de ceux que je lis au coin du feu , quand le soleil est au plus chaud j’aime me régaler avec de bons polars bien noirs ,comme par exemple le dernier Caryl Ferey ; ZULU
      par contre l’hiver dernier j’ai savouré le hérisson de Muriel que j’ai trouvé tout à fait élégant, comme quoi il faut de tout pour tous dans une bonne bibli
      Bonnes vacances à l’ombre des meilleures pages !!

  • En fait mes lectures d’été sont bien plus des guides de voyage ! Pas le temps, de me poser avec un livre, il faut tracer la route, aller au devant des monuments et des meilleurs restos. Mais en cas de fortes pluies, un roman est absolument nécessaire. j’ai emmené cette année "shutter island" de Denis Lehane, un excellent thriller (je l’ai ouvert dans l’avion au retour...).
    Pour répondre à votre question, je doute que certains lisent de la philo sur la plage (sinon, je félicite les mythomanes...), l’été incite tout de même bien plus à des lectures distrayantes, ce qui ne veut pas dire non plus qu’elles ne soient pas de qualité. En plus, le livre lu sur la plage doit être en poche (pensons à la place dans le sac), être de préférence "waterproof" (oui, je sais, ça n’existe pas...) et supporter tous les outrages : le sable, la crème solaire, le sel marin, les pages cornées...
    La vie est dure pour les livres l’été !

  • Bonne question ! Je ne pense pas qu’il existe des lectures de saison mais plutôt un état d’esprit qui change selon les saisons et, c’est vrai surtout pour l’été. Peut-être sommes-nous plus curieux, moins difficiles, plus portés vers la légèreté... Ce qui est sûr c’est que les lectures d’été pour les étudiants changent beaucoup par rapport aux livres qui doivent être lus pour les cours ! Là, il existe bien des lectures de saison ! Au lycée alors que nous devions lire Zola, Balzac ou Rousseau, l’été je lisais Mary Higgins Clark ou Amélie Nothomb...

  • J’avoue que pour moi, l’été est propice à la lecture légère. Lorsque je suis à la plage ou dans le train mes préférences vont pour les histoires d’amour, sans prise de tête. Je me déculpabilise en me disant que le reste de l’année mes lectures sont un peu plus " sérieuses ". Je conseille donc aux personnes qui partagent mon point de vue la lecture du roman de Claire Loup, " Mes premières fois ", vraiment très distrayant !
    Cependant j’emmène toujours avec moi un livre un peu plus philosophique au cas où un beau jeune homme serait en face de moi dans le train. C’est quand même mieux de faire croire qu’on lit " La défaite de la pensée " de Finkielkraut (très intéressant mais je l’ai lu l’hiver dernier) que " les petits secrets d’Emma " de Sophie Kinsella (vraiment très drôle !!! Mais beaucoup moins impressionnant)


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS