Accueil > Lire > Romans > Romans adultes > Garden of love

Garden of love

Genre :  Policier tortueux

Auteur : Marcus Malte

Auteur de l'articleArnaud

Publié le samedi 8 novembre 2008


Polar en dédale

Votre avis sur ce document

Certains romans se visitent comme des villes : au détour d’une rue et d’une page, le visiteur est invité à se perdre dans les méandres d’un quartier et d’une intrigue. Qu’il est ou non confiance en son sens de l’orientation, le lecteur de "Garden of love" reviendra sur ses pas dans un bruissement de pages à la recherche d’un plan salvateur. Peut-être saura-t-il retrouver le bon chemin et entendre enfin "qui est qui" dans ce roman noir, très noir, "vieux" déjà d’un an.
- 

Dès la surprenante ouverture érotique, Marcus Malte nous emmène à la visite de son univers singulier. Arrive ensuite l’événement fondateur : Alexandre, policier malmené par la vie, reçoit par courrier le manuscrit d’un roman que l’auteur anonyme a intitulé dans la langue de Shakespeare, "Garden of love". De page en page, les écrits mêlent la vérité des faits à une fiction décalée et dévastatrice où se croisent des personnages qui se dédoublent, empruntent au fantasme et à la poésie (en témoigne à cet égard ce passage métamorphosant l’espace d’un instant l’un des personnages féminins en rouge gorge).
- 

Le dédale est totalement complet quand à chaque début de chapitre, une question s’insinue dans l’esprit du lecteur : "s’agit-il du manuscrit ou du récit de la vraie vie du narrateur, Alexandre ?". Souvent troublant, parfois agaçant, mais toujours captivant, ce roman de Marcus Malte est une indéniable réussite qui depuis a été suivie d’un recueil de nouvelles, "toute la nuit devant nous". A la lecture de son précédent roman et le foisonnement d’histoires qui s’entrechoquent entre elles, l’exercice de la nouvelle ne peut que lui coller à la peau...

P.-S.

"garden of love" a reçu le grand prix littéraire des lectrices de "ELLE". Marcus Malte est également l’auteur de romans pour adolescents, "Scarrels" notamment à découvrir sur la Passerelle.

2 Messages

  • Garden of love 8 novembre 2008 13:20, par Mathilde

    Un beau roman, même si l’intrigue est un peu complexe. Policier ? un peu seulement.

  • Garden of love 8 novembre 2008 13:21, par Nathalie

    Une construction et une écriture resserrée, une histoire poignante. Un roman remarquable.


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS