Accueil > Lire > Albums et contes > Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées

Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées

Genre :  album militant

Auteur : Gilles Bachelet

Auteur de l'articleMélanie L

Publié le vendredi 24 avril 2009


Qui a dit "l’autruche n’est pas assez entrée dans l’Histoire" ? Pourtant, elle fait de la politique... pauvre autruche.

Votre avis sur ce document

Introduction...

"Autruche est le nom que la nomenclature aviaire en langue française donne à une espèce d’oiseaux qui constitue le genre monospécifique Struthio, de la famille monogénérique des Struthionidae (ordre des Struthioniformes « sensu lato » ou Ratites)" (Wikipédia)
Enfin bon, bref...

Problématique et grande phrase introductive...

Ben oui, dis donc ! pourquoi n’y aurait-il pas d’autruche dans les contes de fées ? (Très bonne question !). Pourquoi nul personnage n’a eu le plaisir, au détour d’un chemin, dans une forêt profonde, de rencontrer une autruche ? pourquoi aucun prince charmant n’est arrivé sur sa fière autruche délivrer sa princesse ? Pourquoi aucune autruche n’a eu la joie d’épouser une grenouille ? D’autruche, nous n’avons pu croiser éventuellement, au fil de nos lectures, qu’une plume sur un chapeau...

En effet, l’autruche est un animal hors du temps, un animal tout à fait bizarre et même un peu fantastique si l’on observe ses particularités : quatre doigts, deux ailes énormes mais qui ne lui permettent même pas de voler, un cou immense qui se tortille surmonté d’une tête ridiculement petite et qui lui donne un air tout à fait bête... l’animal parfait pour la caricature, quoi (et qui aurait tout à fait sa place dans les contes de fées). En revanche, espérons qu’elle ait le sens de l’humour, car mesurant 2,20 m en moyenne et pesant dans les 120 Kg, elle est très rapide et peut atteindre 70km/h en vitesse de pointe. La sprinteuse pourrait bien vous rattraper en cas de vilaine blague...

Thèse...

Et se serait bien la moindre des choses. Oui, dans ce cas, je serai pour l’autruche. Car combien de fois moquée, combien de fois conspuée ?
combien de "Tant va l’autruche à l’eau qu’à la fin elle se palme" (Raymond Queneau) lui faudra-t-il encore surmonter, à cet animal formidable ? Oui, il n’y a pas de petit combat. Å’uvrez avec Gilles Bachelet pour que l’erreur soit enfin réparée, et que l’animal quitte les rangs des expressions dégradantes pour entrer enfin dans l’Histoire.

Le concept de l’album est le suivant : Cet auteur-illustrateur s’emploie à redorer le blason de l’animal oublié des contes en glissant l’autruche dans chacune des histoires de notre jeunesse, revisitant ainsi notre patrimoine culturel, à la sauce... autruche. Comme pour nous faire pardonner de l’avoir boudé tout ce temps et de l’avoir cantonné à son rôle d’amuseuse de music-hall...

C’est ainsi que l’animal se retrouve en "Petit autruchon rouge", en "Petite autruche aux allumettes", en "Autruche au bois dormant". Elle campe également "L’autruche et les sept nains" des frères Grimm, "L’autruche bottée" de Perrault, "Boucle d’or et les trois autruches", entre autres.

Antithèse...

Malheureusement, il faut bien le dire, malgré tous ces efforts, elle est toujours aussi ridicule, la pauvre. Et l’auteur doit bien avouer qu’en "Petite autruche aux allumettes", on voit quand même que "L’autruche n’a pas inventé la poudre". ih. Et même en "Merveilleuse autruche de Nils Holgersson", y’a rien à faire, elle ne vole pas ; et même en "Autruche et l’empereur de Chine" elle ne chante pas ; enfin déguisée en "Vilaine petite autruche", force est de constater qu’elle ne nage pas. Sans doute les frères Grimm, Charles Perrault ou C.H. Andersen, ont essayé de lui offrir un rôle, mais ont dû renoncer !

Aussi, quand elle se retrouve en "Autruche à la houppe" de Charles Perrault, et ben... comment dire... et bien oui, disons-le... "l’autruche est coiffée comme un dessous de bras..."

Synthèse...

"Voilà pourquoi il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées".
Alors les illustrations sont très sympa et pleines d’humour, et il est fort rigolo de s’amuser à retrouver les contes d’origine que revisite l’autruche, mais cet album n’est cependant pas à conseiller à tout le monde. En fait, cet album m’a profondément choquée. Parc’qu’y’en a marre ! marre qu’on se moque des autruches ! c’est une être humaine, flûte ! Je m’en fiche, je vais mettre Brigitte sur le coup, moi. Elle va faire interdire le livre. Et puis de toutes façons, l’autruche ne vous écoutera plus. L’autruche a le sable, elle, pour ne plus avoir à supporter vos sarcasmes. Et puis "Quand il faut voler, l’autruche dit : "Je suis chameau". Quand il faut porter un fardeau, elle dit : "Je suis oiseau"." (Proverbe turc) Oui. L’autruche est intelligente.

Alors maintenant, on arrête de se moquer des autruches. d’accord ?
Surtout que "N’importe quel imbécile peut fermer l’oeil, mais qui sait ce que voit l’autruche dans le sable" ? (Samuel Beckett)



3 Messages

  • Il n’y a pas d’autruches dans les contes de fées 21 mai 2009 20:27, par DONCQUE M.-P.

    Bonsoir,

    Je me suis régalée à la lecture de votre commentaire désopilant et je vous en remercie vivement. Cet album vient d’obtenir via les Bibliothèques-Médiathèques de Metz (BMM) (en partenariat avec l’Eté du livre et la librairie spécialisée jeunesse Le Préau), le prix Graoully de l’album 2009 décerné par un jury de 19 enfants (14 voix pour), tous lecteurs des BMM.L’auteur sera honoré officiellement les 5, 6 et 7 juin 2009 à Metz au cours de la manifestation de l’Eté du livre.

    Félicitations pour vos analyses très professionnelles. Notre site offre d’autres perspectives mais étant actuellement en refonte, certains aspects manquent encore à l’appel, notamment les critiques...

    Bien cordialement,

    Marie-Paule DONCQUE
    Bibliothèques-Médiathèques de Metz
    Responsable Communication Animation
    03 87 55 53 21
    http://bm.metz.fr


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS