Accueil > Lire > Albums et contes > L’arbre à Kadabras

L’arbre à Kadabras

Genre :  Album à partir de 4 ans

Auteur : Marie-Sabine Roger, ill. Vanessa Hié

Publié le samedi 3 novembre 2007


Une petite faim bucolique ? pourquoi ne pas goûter au fruit du grand Tartinomiel, qui se miame pour le quatre-heures, à l’ombre d’un gros Poinanier ou d’un Pompotier ?

Votre avis sur ce document

Le petit Tom se retrouve seul à s’occuper de son jardin merveilleux : son papa est parti faire le tour du monde (pour voir si la terre est ronde... mais nous n’en savons pas plus - après tout, c’est une bonne raison), et lui a confié l’entretien de ce jardin, aux multiples espèces plus magiques les unes que les autres.

C’est auprès de ces arbres qu’il confie ses sentiments, qu’il pallie l’absence de son papa, dans l’attente de son retour. Ils sont des amis chers et silencieusement compréhensifs, rassurants et réconfortants dans la magie qu’ils recèlent. Ainsi, il y a un bel Arbrizou, qui "abrite les Bizous qui n’ont pas trouvé de joues" ; le grand Caillé Aspiral, dont les feuilles se plient en cocottes, en chapeaux ou en bateaux, histoire d’esquisser une évasion vers d’autres horizons. D’ailleurs petit Tom s’est construit aussi un kayak dans un tronc de Flibustier, pour tenter peut-être de suivre la route du papa, de partir à l’aventure sur ses sillons.

Mais surtout, il y retrouve son arbre préféré, un arbre à Kadabras. Ses fruits sont "en forme de souhait le plus cher". C’ets un arbre magique qui doit exaucer le souhaits, même si l’on ne sait pas quand ils se réaliseront : il suffit d’y recueillir tout son espoir, comme de faire revenir les êtres chers...

Beaucoup de poésie dans ce texte ciselé, où les jeux de mots, de vocabulaire nouvellement créé et d’images évocatrices, s’égrènent le long de lignes sinueuses, pour virevolter avec les feuilles des arbres et grimper en plantes sauvages. Ils s’inscrivent sur la matière des illustrations pleine page, aux couleurs chaleureuses et éclatantes comme des fruits savoureux.

Pour vivre l’absence de son père, le petit Tom se réfugie dans ce jardin pour se confier à ses amis les arbres, leur faire part de sa solitude, mais sans désarroi : l’espoir s’aguerrit dans les merveilles de l’imagination, et la poésie permet de rejoindre ceux qui se sont éloignés sur les routes de la vie, mais toujours proches au coeur.


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS