Accueil > Dossiers > L’école à la Médiathèque

L’école à la Médiathèque

Auteur de l'articleArnaud

Publié le mardi 15 janvier 2008


On a tous dans le cœur une école, un pupitre, un bon point ! du 16 janvier au 6 février 2008, l’école s’invite à la Médiathèque.

Votre avis sur ce document

Chacun a été élève, chaque personne se souvient du temps scolaire, des professeurs, du bitume de la cour de récréation, d’une vie rythmée par les cours, les dictées et les fameux problèmes mathématiques. Comme la littérature et le cinéma, le spectacle vivant s’est emparé de cette thématique. La compagnie l’Yonne en Scène présente aujourd’hui au Théâtre Paul Eluard leur nouveau spectacle, "Monsieur Lardréné" : la vie toute en chansons d’une classe des années 1940. La blouse grise, l’odeur de la craie sur l’ardoise et nos propres souvenirs ont inspiré l’ exposition présentée à la Médiathèque du 16 janvier au 6 février.

Voici une sélection littéraire de l’école d’hier et d’aujourd’hui : du premier jour de classe jusqu’aux vacances scolaires en passant par les rites de la dictée et de la photo de classe.
Bonne rentrée et bons souvenirs !


Le Premier jour de classe



Un jour de septembre, forcément pluvieux, l’été s’achève devant la grille d’une école. Entrant par la grande porte, laissant derrière nous des parents qui nous regrettent déjà, nous entrons la tête la première dans la vie scolaire. Au menu : un professeur, une place proche ou éloignée du radiateur, la découverte des copains et des copines, l’excitation du premier jour et le terrible suspens : vais-je réussir mon entrée dans le monde des grands ?

Tout est calme, seule la voix du professeur résonne dans la classe. Une nouvelle vie commence.

-  Anatole change d’école / Pierre Coran ; éd. Flammarion, 2004

-  La rentrée / Claude Gutman, ill. Serge Bloch ; éd. Casterman, 1995

-  Tibili ou le petit garçon qui ne voulait pas aller à l’école / Marie Léonard ; éd. Mango, 1992

-  Dépêche-toi, maman, c’est la rentrée ! / Hubert Ben Kemoun, Marc Lizano ; éd. Nathan, 2006

-  C’est la rentrée ! Nouvelles et souvenirs  ; éd. Librio, 1997


Le professeur (gentil ou méchant ?)



Le gentil

Hussard de la République, archange du savoir, le professeur offre aux enfants les clefs de notre monde. A l’écoute, il est celui qui révèle les talents enfouis, relève l’enfant en perte de confiance et se bat pour un idéal d’éducation dispensée à tous pour l’accomplissement de chacun. Apprécié de ses élèves, des parents et de ses collègues (sauf du méchant professeur..), il fait aimer les matières qu’il enseigne, ouvre ses portes au monde extérieur, emmène sa classe à la Médiathèque de Bezons et au Théâtre Paul Eluard. Qu’il soit remercié !

Le méchant

Armé du stylo feutre rouge, détesté par les cancres, redouté par le premier rang et les élèves des petites classes, il désigne du doigt et passe à la question l’ignorant du jour. Comment fait-il pour savoir systématiquement qui n’a pas appris sa leçon ? Un don particulier ? Alors punitions et humiliations pleuvent : tampons et craies lancés à travers la classe, coups de règle sur le bout des doigts, nettoyage du tableau noir, des lignes et des lignes à recopier et, punition ultime, convocation des parents.

Mais pourquoi est-il si méchant ?

-  Le grand méchant maître / Cyril Hahn ; éd. Casterman, 2006

-  Lily adore l’école ! / Kevin Henkes ; éd. Kaléidoscope, 1998

-  La maîtresse est foldingue / Sylvie de Mathuisieulx ; éd. Milan, 2000

-  Je me marierai avec la maîtresse / Daniel Fossette ; éd. Nathan, 2006

-  Le cours de récré / Bruno Heitz ; éd. Circonflexe, 1991

-  Matilda / Roald Dahl ; éd. Gallimard, 1994

-  La nouvelle maîtresse / Dominique Demers ; éd. Gallimard, 2003.

-  Chagrin d’école / Daniel Pennac


La lecture



La méthode d’apprentissage de la lecture est globale, semi-globale, syllabique dans des manuels qui ont notamment mis en scène les fameux « Daniel et Valérie » pendant plus de 20 ans. Vient à la rescousse de l’élève la phonétique. Autre terme barbare qui indique que la lecture est un ensemble de sons, de combinaisons, de silences, de liaisons et d’accents aigus, graves et circonflexes qui peuvent rendre perplexe.

-  Comme un roman /Daniel Pennac, éditions Gallimard
-  La gloire de mon père /Marcel Pagnol, éditions de Fallois, 1988


Horloge...



.. dieu sinistre, effrayant, impassible, dont le doigt nous menace et nous dit : « souviens-toi » !

Oui, souviens-toi de ces secondes qui défilent sous ton regard inquiet : as-tu le temps de terminer cet exercice avant que la cloche ne sonne la fin du temps réglementaire ? Vas-tu comprendre ce problème avant le début de la récréation ?
Pour qui sonne ce glas ?
Oui, comme l’a si justement écrit Charles Baudelaire, l’horloge est un dieu sinistre, effrayant, impassible !
Regardée par des générations d’enfants, elle rougirait presque de tant d’attentions !

A propos, n’est-ce pas l’heure de la récréation ?
Le temps passe tellement vite quand on s’amuse !

-  Les fleurs du mal , Charles Baudelaire

-  Petite histoire du temps / Sylvie Baussier ; ill. May Angeli.- Paris : Syros jeunesse, 2002.


La récréation



Pause consentie par le directeur d’école aux enfants et professeurs. Elle est considérée comme un acquis social pour les élèves des écoles maternelles, primaires, des collèges et même des lycées ! Entre deux intenses réflexions mathématiques ou littéraires, cette mi-temps d’une durée toujours trop courte survient traditionnellement le matin puis l’après-midi.

Dans la cour de récréation, les enfants jouent, font du sport, se chamaillent (en cas de vif désaccord) et discutent aussi sous le préau avec dégustation de viennoiseries pour recharger les accus.
Afin de profiter de cette pause, mieux vaut se munir de billes, d’élastiques, de cordes à sauter !
Les sportifs sont à l’honneur !
Chacun est pourtant à sa place : il n’est pas interdit de jouer aux spectateurs !

-  La reine de la récré / Fanny Joly ; éd. Bayard, 1999

-  Gustave Taloche, roi de la bagarre / Béatrice Fontanel ; ill. Marc Boutavant, éd. Actes Sud, 2005


La dictée



Qu’elle soit de Prosper ou de Bernard, la dictée est lancée d’une voix ferme et déterminée, celle du professeur : les stylos, les plumes sont en attente, la dictée commence. Le titre tout d’abord, puis les premiers mots. Les liaisons s’écoutent, la ponctuation s’exprime, un point c’est tout. L’intensité est à son comble. Les yeux des suppliciés s’efforcent de ne pas quitter les lignes de leurs copies. Ne pas regarder si le voisin met un « t » ou un « s » à la fin du mot. Le fil ne doit pas être perdu, sous peine de devoir lever le bras en signe de perdition :« vous pouvez répéter ? »
Certains mots sont volontairement mal écrits pour brouiller les pistes !
La dictée achevée reste à corriger : le rouge s’ajoute au bleu.
La dictée qu’elle soit de Mérimée ou de Pivot, a ses grands adeptes. En témoignent les nombreux concours de dictée qui rassemblent d’irréductibles nostalgiques !

-  Devenez un champion en orthographe : cadets-juniors / Micheline Sommant ; collab. Jean-Pierre Colignon, Bernard Laygues, Marie-Hélène Tournadre, Annick Valade.- Paris : Albin Michel, 2004

-  50 dictées commentées : Avec CD audio pour s’entraîner ! / Philippe Dessouliers.- Paris : First Editions, 2006


Le problème de Maths



C’est à croire que l’Education Nationale a voulu orienter ses élèves vers l’artisanat et plus particulièrement la plomberie : des exercices avec des fuites et des baignoires se vidant au â… e puis à remplir (en cl), des cas surprenants de masse et d’équilibre à déterminer, des mesures d’hectares de terrain où se mêlent le périmètre, la diagonale, les circonférences.


- 
- 
Abscisse et ordonnée sur papier millimétré pour des résultats appartenant (E) souvent au groupe des éléments de notation numérique inférieur (≤) à 5, et classification dans le sous-élément des cancres et/ou des littéraires !

-  Copié ? Collé ! /Elisabeth Brami ; éd. Nathan, 2005

-  Le livre de nattes / Pef ; éd. Gallimard, 2005


La photo de classe



Elle garde une place de choix dans l’album familial des années après qu’elle a été prise. Instantané d’un groupe, cette photo représente l’enfant chéri dans son environnement : une salle de classe, une cour d’école, et des élèves très sages, souriants, coiffés avec goût (ou non). Pratique ancestrale, cette photo de classe permet de découvrir ses parents ou grands-parents en culottes courtes. En noir et blanc ou en couleur, les habits changent, les coiffures aussi ! Ces photos sont devenues avec le temps un merveilleux moyen de faire chanter un membre de sa famille, qui reniant la mode de son époque, n’en revient toujours pas d’avoir un jour porté ce pull-over bleu ciel avec un « Pluto » jaune imprimé sur la poitrine.
La photo ne ment pas, c’est bien là son pire défaut !

-  La photo de classe / Pascale Bougeault ; éd. l’Ecole des loisirs, 2006


La cantine



« Je préfère manger à la cantine,
Avec les copains et les copines.
Et même si la viande est dure comme du caoutchouc
Au moins je suis sûr de rigoler un bon coup. Je préfère manger à la cantine
Même si le beurre c’est d’la margarine,
Tant pis s’il y a des cailloux dans les épinards Je préfère manger au réfectoire."


Carlos avait dû vivre de chaleureux moments avant d’interpréter cette chanson : batailles de purée interdites dans le réfectoire, mais si ludiques ; répartition égalitaire du plat (les plus proches du couloir sont toujours les mieux servis !), le pain plongé dans la carafe et le bruit d’un verre cassé avec les applaudissements qui s’ensuivent !
Qu’on se le dise : les enfants mangent bien mieux de nos jours (la chanson est ancienne) ! Vive l’équilibre alimentaire à la cantine et les batailles de carottes à l’eau !

-  La cantine / Claude Gutman, ill. Serge Bloch ; éd. Casterman, 1993

-  Cantines : recettes cultes corrigées par les chefs / Sebastien Demorand et Emmanuel Rubin ; Agnès Viénot éditions, 2006


Les cours de sport



Avoir les mains qui glissent sur la corde à grimper, s’essouffler à la course, être gymnaste, footballeur de génie, skieur occasionnel, sauteur en hauteur et en longueur : toutes les carrières sportives s’ouvrent dès le plus jeune âge à l’école !

Les cours de sport sont des respirations, des pauses indispensables pour que se réalise l’idéal d’un « esprit sain dans un corps sain ». Apprentissage de l’esprit de compétition et de la franche camaraderie (en cas de victoire), le sport collectif commence toujours par la répartition des équipes : un grand moment de solitude pour celui qui attend d’être choisi !

Le cours de sport est aussi l’occasion de sortir de l’enceinte de son école et cela pour le plus grand bien des élèves !

-  Quel sport pour quel enfant ? : pour un développement harmonieux de l’enfant, bien dans son corps, bien dans sa tête / Michel Binder.- Paris : Marabout, 2005


Les sorties scolaires



La somme des cauchemars du professeur :
perdre des yeux un élève, mal compter au moment du retour, soutenir les enfants atteints du mal des transports, retirer une banane écrasée d’un sac, recompter les enfants à chaque moment de la journée !
L’enfer ! Le stress !

Mais aussi, de joyeux moments en perspective : le chant adressé au chauffeur (le champion), l’hymne des marcheurs (ça use !), et les réunions parents -profs dans le bus ! A l’arrivée, la joie de faire découvrir un musée, un château ou le bonheur d’une flânerie champêtre ! De grands souvenirs qui marquent énormément et donnent envie de se documenter à la médiathèque pour en savoir plus et même de partir pour de bon en vacances !

-  Joli bus / Hirotaka Nakagawa.- Paris : Gallimard-Jeunesse Giboulées, 2007


Les vacances scolaires



« Donne-moi ta main et prends la mienne
La cloche a sonné ça signifie
La rue est à nous, que la joie vienne
Mais oui, mais oui, l’école est finie »

Oui Sheila, toute chose a une fin ! La cloche sonne, l’année scolaire s’achève, le cartable est remisé, des cahiers de vacances s’ouvrent, prennent le sable avant d’être oubliés. Les professeurs férus de géométrie tracent des cercles au bord de l’eau, tout le monde s’ennuie !
Heureusement, septembre arrive vite !

- pour patienter : La série Les Profs /Pica et Erroc.- Charnay-lès-Mâcon (Saône-et-Loire) : Bamboo, 2002

-  Bonnes vacances ! / Jean-Philippe Arrou-Vignod, Pierre-Marie Beaude et al.- Paris : Gallimard-Jeunesse, 2004.- 260 p. ; 20 x 13 cm.- (Scripto).

Bonne lecture et bonne visite de l’exposition !

info portfolio

titre documents joints

1 Message

  • L’école à la Médiathèque 8 avril 2008 08:27, par angela

    pour les dictées et les cours d’orthographe gratuits, je recommande toujours http://www.ladictee.fr
    c’est un site interactif avec des dictées audios avec toutes les corrections et les exercices de français avec tous les niveaux du CP à la 3ème

    Voir en ligne : les dictees


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS