Accueil > Lire > Albums et contes > La cravate

La cravate

Genre :  album cro bien pour les crevettes dès 18 mois

Auteur : Jean-Michel Zurletti

Auteur de l'articleMélanie L

Publié le samedi 19 avril 2008


Une cravate craquée pour aller cravailler ? ça craint sacrément...

Votre avis sur ce document

- 

Les crevettes font une crise : elles ne veulent pas aller à la crèche. Elles s’accrochent à la cravate de Papa Croco. Le crotale qui crapahute s’y cramponne aussi, et crac ! Zut et crotte : la cravate a craqué. Quel crétin, ce crotal ! Tout le monde le sait, on ne peut pas cravailler avec une cravate craquée !
Elle est cro bien cette histoire de Papa Croco, de petites crevettes, de crotale et de Tata Croco-Crèche. Mes critères ? Un croco père de crevettes, on n’a jamais vu ça. Mais ce qui n’est pas croyable, c’est qu’un croco porte une cravate. Qui peut le croire ?
- 

J-M. Zurletti (l'auteur) et Papa CrocoC’est donc une histoire incroyable de Cre, de cra, de cro, et de cri (mais qui ne fait pas crier), à racronter aux petites crevettes qui vont cro rigoler d’entendre des cre cre cre. Une histoire sur la séparation crotidienne des parents et de leurs petites crevettes qui craquent quand on les emmène à la crèche parce que c’est cro dur.
- 

Jeux de mots, jeux de sons, c’est fait exprès pour nous faire cravailler nocre diction. Et ça décrispe. Allez, je crois que je ne l’ai pas assez racronté. Je vais à nouveau m’encraîner...
Un petit casse-croûte, et en route pour la cravate de Papa Croco !

P.-S.

Pour les amoureux de notre belle langue française, nous avons également, du même auteur, les Têtards téteurs de tétines. Tordant...

1 Message

  • La cravate 24 avril 2008 19:13

    J’croa pas, incroa-y-able cette critique, cessez de nous racronter des cracs ! c’est les crès grands humains qui savent pas croasser crorrectement ! oui ! crorrectement !


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS