Accueil > Cinéma > Les citronniers

Les citronniers

Auteur : Eran Riklis

Auteur de l'articleSolène

Publié le vendredi 13 février 2009


Une chronique douce-amère

Votre avis sur ce document

Cisjordanie, 2007 : Salma est veuve, pour vivre, elle cultive les citronniers qu’elle a hérités de son père. Le temps s’écoule presque paisiblement, rythmé par la culture et la vente des citrons, jusqu’au jour où vient emménager de l’autre côté du verger le ministre israélien de la Défense. Jugé trop dangereux par les services secrets, sous prétexte que des terroristes pourraient s’y cacher, le verger est sur le point d’être rasé. Pour Salma, c’est le début du cauchemar, un mirador est installé, de hauts grillages encerclent les citronniers et les militaires empêchent Salma de pénétrer dans son verger. Les citronniers dépérissent. Elle décide de se battre car pour elle, ces citronniers sont plus que des arbres ou son gagne pain ; ce sont son patrimoine, ses racines. Elle fait appel à un avocat... Petit à petit et grâce à (ou à cause de) l’intervention des médias, ses citronniers deviennent une affaire politique.

Eran Riklis illustre brillamment la complexité du conflit israelo-palestinien. Ce verger en est, d’une certaine façon, une métaphore. Les arbres qu’on déracine pour servir le conflit, "sont comme des êtres humains" déracinés de leurs terres, et les deux camps se disputent cette terre qui finira par être partagée. Le réalisateur ne prend pas parti et le film se déploie tout en finesse, sans surenchérir sur le malheur de ces populations. Cette subtilité dans le traitement du sujet tient à quelques gestes, quelques regards qui traduisent, par exemple, les sentiments réciproques de Salma et de son jeune avocat ou l’assujétissement aux hommes et aux lois qui lient la femme du ministre et Salma. La guerre n’est pas directement représentée, la parole est du côté de la population pacifiste.

Ce film, récompensé au dernier festival de Berlin, est une belle chronique, magnifiquement interprétée, dont on sort ému mais pas forcément optimiste quant à l’issue du conflit vue la symbolique de la fin du film.

Pour connaître la disponibilité de ce film, il vous suffit de consulter le catalogue en ligne de la médiathèque
_


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS