Accueil > Musique > Sexuality

Sexuality

Genre :  Radio Biarritz

Auteur : Sébastien Tellier

Auteur de l'articleArnaud

Publié le samedi 12 avril 2008


Sea, Sex and Sun (after all)

Votre avis sur ce document

C’est un marronnier avant l’heure, le gagne pain des magazines conçus sous mode "xerox", la préoccupation de "Elle" et celle du parisien qui ose les lunettes de soleil dès les premières lueurs du printemps : L’été arrive et personne n’a pensé vous prévenir ! (sauf moi)
- 

Que faire ? Vous inscrire dans une salle de sport, aller à la piscine pour essayer des maillots ? Abandonner la partie et rester sur cet échec cuisant ? Une solution moins dangereuse s’impose pourtant : Sébastien Tellier et son dernier album "sexuality". De la danse pour perdre des kilos, de la détente sur une chaise longue avec cocktail et chauffage à fond, et du sexe plein l’Ipod. Il faut l’admettre, cette solution ne fait pas l’unanimité : mes amis m’ont rué de coups lorsque les premières notes de "roche" ont retenti. Les insultes ont fusé : Sous-Indochine, Alain Chamfort du dimanche, Christophe en mieux et c’est dire que c’est nul, Jean-Michel Jarre dans le plus simple appareil... J’ai eu beau me faire avocat des sons pourris des années 80, du second degré du bonhomme Tellier, de la présence d’un Daft Punk à la production, de la couv’ des Inrocks’. J’ai dû élever la voix pour calmer les esprits. Depuis, tout va mieux.
- 

"sexuality" est léger, moite et n’a aucune autre prétention que celle de trouver les notes les plus suaves en harmonie avec les émois estivaux. C’est évidemment moins percutant que la "ritournelle" de l’album précédent, "politics", mais l’ensemble est très plaisant et délassant.
- 

Avec sa chemise débraillée de Gainsbarre et son robot de compagnie, Sébastien Tellier ravive les sons les plus 80’s et la frivolité de la pop française des années 60. Superficiel, oui. Comme une balade à Biarritz, une chanson italienne avec un refrain à la rondo venezziano et un final avec des paroles entêtantes... Au milieu, un hommage au sport sexy en short en mousse. Et en photo, un clin d’oeil au film "Phantom of the paradise" de Brian de Palma.
Gainsbourg, Daft Punk, Brian De Palma. Superficiel ? Pas tant que ça, après tout !
- 

P.-S.

A noter que Sébastien Tellier représentera la France à l’Eurovision...

2 Messages

  • Sexuality 19 avril 2008 13:40, par Mat

    et bientôt à l’Eurovision : France "one point" ! ça ne vaudra pas bien plus. Du sous-genre de tout pour donner du rien, du fabriqué, du rapiécé, des extraits de compils, du flasque, et à la façon d’un boitier anti-jeune à mettre si vous devez faire évacuer un appartement, une salle de sport, une plage ou une discothèque.

    • Sexuality 28 mai 2008 14:07

      l’Europe fine et musicale a jugé ! 18è place pour le représentant français. C’est mieux que les fatals picards de l’an passé mais, au moins eux, ils chantaient (enfin....) en français !


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS