Accueil > Lire > Bandes dessinées > Virginie, une histoire qui sent la colle cléopâtre

Virginie, une histoire qui sent la colle cléopâtre

Genre :  BD

Auteur : Kek

Auteur de l'articleArnaud

Publié le mardi 3 juillet 2007


"Le tourbillon de la vie"

Votre avis sur ce document

Virginie avait des bagues à chaque doigt, des tas de bracelets autour des poignets, et puis elle chantait avec une voix, qui, sitôt, enjôla Kek...
- 

A 9 ans, Kek aime Virginie. Elle est pourtant contrainte de le quitter pour suivre ses parents, Kek ne l’oubliera jamais. Des années plus tard, à l’âge adulte, Kek la retrouve. Tous les moyens sont bons : Internet, ami policier... Miracle ! Virginie est toujours celle qui l’avait tant bouleversé. Quand Kek retrouve Virginie, tout revient : l’odeur de cette fameuse colle cléopâtre, les mots doux laissés sur papiers quadrillés...
- 

A l’heure des sites Internet permettant des retrouvailles émus entre anciens camarades, Kek a réalisé cette BD enthousiasmante qui interroge chaque lecteur sur ses amours d’enfant. Oui, comme dit la chanson, "on a tous dans l’coeur une petite fille oubliée, Jupe plissée, queue d’cheval à la sortie du lycée".

P.-S.

Deux chansons se cachent dans ce billet : "le tourbillon" de Jeanne Moreau et "rockollection" de Laurent Voulzy...


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS