Accueil > Lire > Romans > Douces déroutes

Douces déroutes

Auteur : Yanick Lahens

Auteur de l'articleJean-Pascal

Publié le mercredi 11 septembre 2019


Lettres à l’absence

Votre avis sur ce document

Absence de justice pour le juge Berthier qui n’arrêtera pas d’enquêter malgré les avertissements de personnes plus ou moins bien intentionnées et qui le paiera de sa vie.

Absence de morale puisque les commanditaires de l’assassinat ne semblent pas devoir être inquiétés ni contraints d’arrêter leurs trafics, même momentanément.

Absence de compassion du tueur qui l’abattra froidement. Question d’habitude !

Absence de courage de ceux qui auraient pu l’aider mais ne le feront pas par peur ou par intérêt. Et le frère du juge Berthier de s’efforcer d’élucider ce crime impuni.

Absence de scrupules dans un pays où finalement seul compte l’argent qui donne un statut social, mais pas la manière dont on le gagne. Ce que l’on comprend aisément quand on cherche à échapper à la misère et beaucoup moins lorsqu’il s’agit pour une élite qui a su se préserver de vivre avec un peu plus de superflu. Dans le paraître plutôt que dans l’être.

Absence de révolte car l’on ne conteste pas trop fort : ne pas trop se faire remarquer pour pouvoir continuer à rêver de jours meilleurs et simplement parvenir à vivre ou à survivre.

Et c’est ainsi que la vie se passe en Haïti, à Port-au-Prince et partout dans ce pays de misère, de violence et de corruption.

C’est dans cette langue bouillonnante que l’auteur nous le dit. Elle nous sert une soupe au goût acide où surnagent quelques morceaux sucrés.
De trop rares passages en douceur comme lorsque les amis ou les amants se retrouvent pour contrer la dureté du quotidien.

Ou bien ces moments de l’existence de Brune, la fille du juge Berthier, qui continuera de chanter et d’enchanter pour exister, pour oublier : en Haïti… ou ailleurs.

P.-S.

C’est « la lettre à l’absente » du juge Berthier qui ouvre le livre et vous donnera à la fois sa tonalité et l’envie de le lire.


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS