Accueil > Musique > Sorti du fond du placard > John Doyle - Wayward son

John Doyle - Wayward son

Auteur de l'articleEmmanuelle

Publié le mercredi 9 février 2022


Compass Records 2005

Votre avis sur ce document

John Doyle est un guitariste, chanteur, compositeur et producteur irlandais. Il a longtemps été l’un des membres du groupe américano-irlandais Solas dont il est l’un des fondateurs.

À l’instar de la chanteuse du groupe Karan Casey, John Doyle poursuit depuis une carrière solo en demeurant toujours fidèle à la culture musicale irlandaise. Musicien hors-pair, il renouvelle l’approche de la musique traditionnelle de son île natale.

Dans ce très bel album qui est son deuxième, il alterne des airs instrumentaux (jigs, reels) et des ballades traditionnelles sans plus de fioritures, en jouant également du bouzouki.

Il reprend avec beaucoup de brio un air traditionnel anonyme irlando-australien The white colonial boy qu’il intitule Jack Dolan. Il s’agit d’un immigré installé en Australie et qui devient un bush ranger , c’est-à-dire un hors-la-loi ayant maille à partir avec la police. Autre remarquable reprise, celle de Little Sadie, ballade traditionnelle américaine chantée par Doc Watson, Bob Dylan et plus récemment Moriarty.

Il s’est entouré de brillants musiciens dont certains proviennent de la scène bluegrass mais aussi d’invités de renom comme la chanteuse anglaise de folk Kate Rusby, la violoniste américaine d’origine irlandaise Liz Carroll et son compère du groupe Solas, le multi-instrumentiste Seamus Egan.

Amateurs de musique celtique et irlandaise en particulier, n’hésitez pas à écouter ce disque !

John Doyle
The glad eye ; The journeyman ; The wayward son


Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS