Accueil > Lire > Romans > Romans adultes > La Pitié dangeureuse

La Pitié dangeureuse

Genre :  Roman

Auteur : Stefan Zweig

Auteur de l'articleSolène

Publié le samedi 26 avril 2008


La pitié selon Zweig

Votre avis sur ce document

"Il y a deux sortes de pitié. L’une molle et sentimentale, qui n’est en réalité que l’impatience du cœur de se débarrasser plus vite de la pénible émotion qui vous étreint devant la souffrance d’autrui [...] Et l’autre, la seule qui compte, la pitié non sentimentale mais créatrice, [...] qui est décidée à persévérer jusqu’à l’extrême limite des forces humaines."

A la veille de la première guerre mondiale, le jeune lieutenant Hofmiller fait la connaissance des Kekesfalva, la plus riche famille de Vienne, lors d’un diner qu’ils donnent dans leur château. Le lieutenant fait alors l’erreur d’inviter à danser la jeune fille de Kekesfalva, Edith. Il se rend compte trop tard qu’elle est handicapée. Dès lors, la culpabilité et la pitié vont envahir le lieutenant et prendre le pas sur la raison. Au fil des mois, une relation dangereuse se noue entre les deux jeunes gens. Le lieutenant ne ressent que de la pitié envers Edith qui, quant à elle, s’éprend passionnément de lui. Sera-t-il assez bon pour aller jusqu’au bout de sa pitié et se sacrifier pour elle au détriment de sa propre liberté ?

Avec ce roman, Stefan Zweig nous époustoufle encore une fois par son immense talent d’écrivain, de fin psychologue et d’expert en matière de connaissance de l’âme humaine. Un chef d’œuvre de subtilité et de poésie !



Médiathèque Maupassant, 64 rue Édouard Vaillant, Bezons. Tél : 01 79 87 64 00 | Contact | Mentions légales |  RSS